AccueilAide en ligne et configurations

2 février 2012.

Un slider, lecteur de vidéos, de textes et de flyers.

Le slider est une animation permettant l’affichage de flyers et de (...)

Le slider est une animation permettant l’affichage de flyers et de vidéos à la façon d’un diaporama. Il est animé par de petits effets de transitions.

 Préparer une image flyer puis slider

JPEG - 46.7 ko
Cliquez moi pour m’agrandir

Les flyers peuvent être travaillés pour l’impression en 300dpi/ppp L214mm x h109mm (cette dimension contient une marge de 2mm réservée à l’intention de la découpe.) Puis ils peuvent être redimensionnés pour le web en L940pixels x h478pixels en résolution 90dpi/ppp moins de 200ko. Si l’image était plus grande ou plus petite, votre site SPIP la ré-enregistrerait à la bonne taille. Toutefois il faut lui éviter cet exercice, d’une part vous perdez le contrôle sur la qualité de l’image, d’autre part le serveur pourrait ne pas apprécier la surcharge de travail. Choisissez une image dont aucun élément important puisse être coiffé par un des éléments de navigation.

 Des images oui, mais pas trop.

Trop d’images n’offriront pas de meilleures visibilités : L’internaute se fait très rapidement une idée de la page qu’il butine en 10 secondes. De plus, le poids des grandes images alourdissent et ralentissent l’affichage de la page. Essayez d’optimiser vos images et de les compresser de sorte que l’ensemble des images ne dépassent pas 500ko. Au delà, le temps de chargement de la page ne plaira ni aux internautes, ni aux moteurs de recherches.

 Ajouter une image dans le slider.

  1. Commencez par vous loguer avec votre mot de passe.
  2. Créer un article dans une des rubriques de votre SPIP.
  3. Ajoutez votre image dans le portfolio de l’article.
  4. Attachez le mot clé "slider" à l’article.
  5. Recalculez votre page d’accueil si nécessaire.
  6. C’est terminé. L’image va s’afficher.

Si un texte est présent dans l’article, un lien "En savoir plus" mènera vers l’article. S’il n’y a pas de texte, (donc rien de "plus") alors aucun lien ne sera ajouté.

 Un lecteur vidéo intégré dans le slider.

Le lecteur vidéo est capable de lire de nombreux formats vidéos compressés pour l’Internet : m4v, mp4, H264, webm, ogv, mkv, flv, H264, Quicktime. En fonction du format de vidéo, du navigateur et du système, le lecteur vidéo va ouvrir la meilleur correspondance : le lecteur de l’internaute ou un lecteur flash propre au site. Le lecteur vidéo distribuera le format le plus approprié à l’Internaute.

 Quel format vidéo utiliser.

Le format h264, le flv, et le mp4 sont des formats très utilisés en ligne. La compression H264 donne de bons résultats. Réduisez le débit à 1200kbps pour rester accessible aux capacités 3G des Smartphones. Donnez le même nom aux compressions vidéos correspondant à un même film. Le lecteur comprendra la similitude des fichiers et choisira le fichier idéal à distribuer. Exemple :

  1. ma_video.flv ;
  2. ma_video.mp4 ;
  3. ma_video.ogv
  4. etc...

 Afficher une vidéo présente sur le web.

Le lecteur vidéo récupère les informations sur les différents serveurs de vidéos distantes. (La vidéo bien entendu, mais aussi le copyright, le texte explicatif, et les éventuelles images associées). Le système devrait pouvoir gérer à terme : les portails vidéos suivant : Blip, Dailymotion, Flickr, Google, metacafe, Veoh, Vimeo, Youtube, culture box.

 Quel format d’URL ?

Les URL changent d’un portail vidéos à l’autre. Vous devez les prélever dans la barre d’adresse de votre navigateur. Prenez garde à ne pas utiliser l’adresse sécurisée httpS ://. Utilisez l’adresse publique de votre vidéo en http:// (sans le S.)

  1. Ainsi pour Dailymotion l’adresse à entrer dans le champ de formulaire d’ajout de vidéos sera du type : http://www.dailymotion.com/video/_L-adresse-de-la-video-
  2. Pour Vimeo : http://vimeo.com/12345678
  3. Pour Youtube : http://www.youtube.com/watch?v=ABCDEFGHI&feature=youtu.be
  4. Pour culturebox : http://www.francetv.fr/culturebox/le-titre-de-la-video-12345

 Une image fixe par dessus la vidéo.

Pour ne pas lancer la vidéo immédiatement, une image alternative la recouvre entièrement. L’internaute lance la vidéo par un clic sur cette image. Ainsi pour un affichage parfait dans le slider, vous aurez besoin de deux documents : La vidéo et son image attachée. (Une capture d’écran ou une jaquette peuvent faire l’affaire)

  1. Ainsi dans SPIP, vous ajouterez dans un premier temps la vidéo.
  2. Dans un second temps, vous ajouterez l’image dans le formulaire de miniature personnalisée. Inutile d’ajouter un logo de lecture : une flèche sera apposée dynamiquement sur l’image.

 Les limites d’upload avec l’hébergeur Internet.

Si après compression, votre vidéo reste très lourde, le cheminement par formulaire n’aboutira pas. En fonction de votre hébergement Internet, votre serveur sera plus ou moins limité en upload http (Peut-être 4 Mo via le navigateur). Tout n’est pas perdu pour autant : Vous pouvez utiliser un logiciel FTP pour uploader votre vidéo sur votre serveur. Filezilla est un logiciel FTP fréquemment utilisé pour cet usage. Avec ce logiciel, envoyez votre vidéo sur le serveur précisément dans ce répertoire de SPIP :
- /TMP/upload/ma_video_ici.mp4
Quand l’upload par FTP est terminé, vous retrouverez votre vidéo dans les formulaires d’ajout de documents de SPIP.



Studio à Carouge (GE) Suisse, nous créons l’Internet et le multimédia, pour la plus grande satisfaction de nos clients.




Contact Lettre d'information Administration